5 conseils pour s’habiller plus éco-responsable

eco-responsable lavera Naturkosmetik

Quand on est sensible au naturel et au bio dans les cosmétiques, il n’est pas rare que cette approche plus éco-responsable de notre consommation s’étende aux autres achats courants.

Pour moi, depuis quelques années, la mode en fait partie : depuis que j’ai pris conscience des terribles dommages environnementaux causés par cette industrie, mais aussi de ses travers éthiques dans le traitement des humains et des animaux, mon rapport aux vêtements a beaucoup évolué. Si la perfection est difficile à atteindre, j’essaie aujourd’hui de faire des choix plus conscients, plus respectueux de la planète, de ma santé et de celle des autres êtres vivants.

 

5 conseils pour s’habiller plus éco-responsable

Parce qu’il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer, ou comment agir, je vous propose aujourd’hui 5 pistes à suivre, combinées ou séparément, pour s’habiller de manière plus durable et plus responsable !

eco-responsable lavera Naturkosmetik

 

Acheter moins et mieux

Le terrible impact écologique et humain de la mode est avant tout lié à sa surproduction. Le premier geste à adopter est donc celui du simple bon sens : résister aux tendances et aux tentations sans cesse renouvelées pour acheter de manière plus réfléchie. Cela implique non seulement de moins acheter, parce que nous n’avons pas besoin de nouveaux vêtements tous les quatre matins, mais aussi de mieux sélectionner ce que nous acquérons pour le faire durer le plus longtemps possible : matières qualitatives et solides, coupes et couleurs intemporelles, style qui nous convainc entièrement et nous correspond…

 

Acheter en seconde main

Quoi de plus éco-responsable que de donner une seconde vie à un vêtement ou un accessoire qui existe déjà, et ne sert plus ? Il existe déjà tant de pièces en circulation que continuer à acheter constamment de nouvelles choses ne fait plus sens. En outre, c’est souvent moins cher, et dans le cas du vintage, souvent de meilleure qualité que ce que l’on trouve dans les enseignes de fast fashion aujourd’hui. Si les friperies vous rebutent, essayez de trouver votre bonheur sur les sites de vente en ligne ; alternativement, pourquoi ne pas demander à vos proches s’ils/elles n’ont pas des choses à donner ou revendre ?

eco-responsable lavera Naturkosmetik

 

Acheter sans cruauté

Les matières premières provenant des animaux sont souvent obtenues dans un respect médiocre voire inexistant de leur bien-être, comme en témoignent les documents révélés par de nombreuses associations de défense des droits des animaux ces dernières années. Si la fourrure est bien sûr à proscrire absolument, pensez aussi au cuir – la peau d’un animal élevé et abattu dans des conditions peu transparentes. Il existe aujourd’hui de plus en plus d’alternatives vegan qualitatives et éco-responsables qui n’ont pas à rougir de la comparaison : mes bottines et mes baskets, par exemple, me durent depuis des années ! Enfin, faites attention aussi à la provenance de la laine : dans certains pays, comme en Australie et Nouvelle-Zélande, la plupart des moutons subissent des pratiques très cruelles comme le mulesing.

 

Acheter des matières écologiques

Beaucoup des matières qui composent habituellement nos vêtements ne sont pas très écologiques : les fibres synthétiques, par exemple, en plus d’être issues de l’industrie pétrochimique, déversent à chaque lavage des microplastiques difficiles voire impossibles à filtrer dans les canalisations ; quant au coton conventionnel, c’est l’une des industries les plus gourmandes en pesticides de la planète ! Optez plutôt pour du lin, du chanvre, du tencel (ou lyocell) à base de pulpe de bois, ou encore du coton dûment certifié bio par un label reconnu comme GOTS.

 

Acheter équitable ou local

Les conditions des travailleurs qui fabriquent nos vêtements dans des pays d’Asie, où la réglementation est différente, sont vraiment préoccupantes : rythme de travail effréné, peu ou pas de protection sociale, sécurité douteuse des usines… Pour ne pas soutenir ces pratiques inhumaines, il est possible de choisir des vêtements certifiés commerce équitable, qui garantissent une rémunération juste et des conditions respectueuses de tous les hommes et femmes. Un autre angle intéressant est celui qui vise à privilégier autant que possible le “made in Europe”, particulièrement les vêtements fabriqués dans les pays d’Europe Occidentale (France, Espagne, Portugal, Italie, Allemagne…), puisque ceux-ci bénéficient d’une réglementation plus stricte. C’est aussi une manière de soutenir le savoir-faire local contre la délocalisation !

eco-responsable lavera Naturkosmetik

J’espère que ces différentes idées vous aideront à améliorer progressivement votre consommation, et à faire les meilleurs achats possibles selon votre budget. Chaque petit geste compte !

Victoria

Victoria, 28 ans, est l’auteure du blog lifestyle Mango & Salt depuis 2010. Franco-américaine de nationalité, belge et colombienne de sang, née à Paris, elle vit en ce moment à Amsterdam après quelques années à Barcelone. Véritable touche à tout, elle est passionnée autant par la naturopathie que par la lecture, les écharpes géantes, les bougies parfumées, les plantes vertes, les voyages en terres sauvages ou encore les tisanes, qu’elle boit par litres !