Les micro-plastiques une invention pas si fantastique !

microbilles microplastiques lavera NaturkosmetikVous avez probablement toutes déjà eu dans votre salle de bain un de ces gommages révolutionnaires pour l’époque composé de microbilles exfoliantes. Ces microbilles de plastiques cette « superbe » invention qui permettait de gommer le visage et le corps à moindre coûts pour les industrielles. Des années d’utilisation et des tonnes de produits plus tard, l’opinion publique a réagi et a compris que ces billes de par leurs toutes petites tailles considéraient une pollution non négligeable et un danger. Depuis le 1er janvier 2018 les cosmétiques contenant des microbilles sont interdits en France et cette interdiction tend à se généraliser un peu partout dans le monde. Alors pourquoi a-t-on interdit ce composant et par quoi le remplacer aujourd’hui ?

Les microbilles de plastique

Les microbilles de plastique appelées « polyéthylène » ou « polypropylène » dans les compositions ont été mis au point par les industriels de la beauté dans une dynamique de réduction de coût. Une fois lancée, les microplastiques se sont propagés dans tous les produits d’hygiène de notre quotidien : gels douche, gommages et même dentifrices ! Une fois rincées, les microbilles rejoignent les canalisations mais sont bien trop petites pour être traitées par les stations d’épuration. Conséquences ? Elles se retrouvent déversées dans les océans et les cours d’eaux. Invisibles à l’œil nu, le nombre de microbilles dans la nature atteint des chiffres pharamineux.

microbilles microplastiques lavera Naturkosmetik

En plus de polluer elles mettent en danger la vie des animaux marins. Des études ont démontré que des virus et des bactéries s’y accrochaient au même titre que le plancton ou encore que les poissons les ingéraient en très grande quantité, tout ceci menant inévitablement à un déséquilibre des écosystèmes. Un vrai scandale écologique qui malgré sa récente interdiction a déjà fait beaucoup de ravages…

microbilles microplastiques lavera Naturkosmetik

D’autant plus qu’il existe des exfoliants doux, naturels et biodégradable depuis des millénaires. Poudre de noyaux d’abricot, de pépins de fraises ou de myrtilles, argiles, marc de café, sels marins, minéraux ou encore bambou, le choix est très large. Chez lavera par exemple, le 3in1 Nettoyant, Gommage, Masque et le Gel Douche Exfoliant Lissant contiennent des perles de jojoba totalement biodégradables. Dans les dentifrices, la marque utilise, par exemple, du carbonate de calcium, un composant totalement naturel et minéral, qui a une action abrasive très douce. Les alternatives aux microbilles de plastique ne manquent pas, il suffit simplement de piocher dans la nature.

microbilles microplastiques lavera Naturkosmetik

Asmae